L’illustrateur et auteur Richard Corben reçoit le Grand Prix du Festival International de bande-dessinée d’Angoulême

Richard Corben est le 45e Grand prix du festival international de la BD CRÉDIT PHOTO : © DONA CORBEN

La 45e édition du Festival International de bande-dessinée d’Angoulême ouvre ses portes aujourd’hui et va récompenser Richard Corben, le maître de l’horreur américain. A 77 ans, il va remporter le Grand Prix d’Angoulême pour l’ensemble de son œuvre. Il devance le Français Emmanuel Guibert, lauréat du prix René Goscinny 2017, et l’Américain Chris Ware qui complètent le podium.

5ème américain a obtenir le prix après Will Eisner (1975), Robert Crumb (1995), Art Spiegelman (2011) et Bill Waterson (2014), Richard Corben est notamment célèbre pour ses adaptations d’Edgar Allan Poe et de l’écrivain américain Lovecraft.

Né dans le Missouri en 1940, la carrière de l’illustrateur est baignée dans la science-fiction et l’heroic fantasy et a connu des hauts et des bas au fil des années. Il réside désormais à Kansas City, la ville où il a suivi sa formation en illustration et artistique.
Dans un article du Monde, Laurent Lerner, le fondateur de la petite maison d’édition française Delirium, qui édite en France ses créations depuis quelques années déclarait: « Il est indépendant de tout : du marché, du marketing, des médias, des lecteurs, des éditeurs… Sa démarche artistique n’a jamais dévié de la direction qu’il a prise au début de sa carrière. »

Dessin de Richard Corben CRÉDIT PHOTO : © ESPRITS DES MORTS ET AUTRES RÉCITS D’EDGAR ALLAN POE

L’auteur en parlant de son âge avancé, écartait toute possibilité de retraite : « J’adore toujours les possibilités offertes par la BD, en tant que moyen d’expression, pour raconter les histoires que je veux raconter, et pas seulement celles qui se vendent bien. J’ai encore des buts à atteindre, je ne prendrai donc sûrement jamais ma retraite. Je continuerai à dessiner des BD jusqu’à ma mort. »

Bien avant l’annonce du résultat, Frédéric Poincelet et Stephane Beaujean ont pu interviewer Richard Corben au printemps 2013 pour le magazine Kaboom, vous pouvez retrouver cet échange ici.

Par ailleurs, le Festival International de Bande-Dessinée d’Angoulême décernera le Fauve d’Or – Prix du meilleur album le samedi 27 janvier. Les 10 albums en compétition sont :
Alors que j’essayais d’être quelqu’un de bien d’Ulli Lust aux éditions Ça et Là
Ces jours qui disparaissent de Timothé Le Boucher aux éditions Glénat
Dans la Combi de Thomas Pesquet de Marion Montaigne aux éditions Dargaud
Emma G. Wildford de Zidrou & Edith aux éditions Soleil, coll. Noctambule
Hip Hop Family Tree – tome 3 d’Ed Piskor aux éditionsPapa Guédé
L’Inconnu d’Anna Sommer aux éditions Les cahiers dessinés
Istrati ! de Golo aux éditions Actes Sud BD
Happy Fucking Birthday – Megg, Mogg & Owl de Simon Hanselmann aux éditions Misma
La Saga de Grimr de Jérémie Moreau aux éditions Éditions Delcourt
La Terre des fils de Gipi aux éditions Futuropolis

Parmi les nombreuses animations organisées durant le festival, notons aussi la possibilité pour les illustrateurs, jeunes, en formation, ou confirmés de présenter leurs books aux professionnels chaque jour au Pavillon Jeunes Talents®.

Retrouvez toutes les informations pratiques et le programme du Festival International de Bande-dessinée d’Angoulême en visitant le site officiel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s