Photographie

Ce duo joue avec l’architecture pour créer de superbes photographies

Daniel Rueda et Anna Devis forment un duo créatif détonnant. En mêlant photographie, architecture et surtout créativité, ils parcourent le monde pour trouver des architectures qui les inspirent. Le duo parvient à raconter des histoires compréhensibles en un clin d’oeil avec une grande ingéniosité et beaucoup d’humour. Preuve qu’avec un œil aiguisé, chaque décor peut donner lieu à un cliché hors norme.

(suite…)

Un studio photo portable, pliable et hyper pratique

Voici une création qui devrait séduire tous les photographes à la recherche d’un studio photo pratique et peu onéreux. Le Foldio 3 imaginé par les designers d’Orange Monkie va remplacer la plupart des installations traditionnelles pour proposer un mini studio particulièrement bien adapté aux packshooting.

(suite…)

Cette photographe emprisonne des fleurs dans la glace pour réaliser de superbes clichés

Paloma Rincon est une photographe basée à Madrid et travaillant dans le monde entier pour des projets commerciaux. Outre ces activités, elle s’adonne aussi à des projets plus personnels, comme celui que nous vous présentons aujourd’hui. Ce projet photographique s’articule autour de fleurs emprisonnées dans des blocs de glace, jouant sur les textures, les formes, la transparence mais aussi avec beaucoup de poésie.

(suite…)

Le playground Pigalle-Duperré, entre street art et graphisme

© Penfornis Alex

Situé au cœur du 9ème arrondissement de Paris, le terrain de basket Pigalle-Duperré a une nouvelle fois fait sa mue. Déjà rénové il y a deux ans par Ill studio, une agence de pluridisciplinaire alliant direction artistique, design graphique et photographie, le terrain fait peau neuve et se dévoile en image. Toujours la baguette, Ill studio est cette fois accompagné par la marque Pigalle et avec le soutien de Nike, pour repeindre totalement les murs et sols du terrain avec d’immenses motifs géométriques et d’audacieux dégradés de couleurs.

(suite…)

[PHOTOGRAPHIE] : Un miroir pour sublimer un paysage minimal et onirique

Le photographe australien Murray Fredericks a réalisé une série de photographies tout bonnement subjuguante nommée « Vanity ». Réalisés au bord du lac Eyre, le plus grand lac salé d’Australie, ces clichés prennent place dans un paysage épuré à l’extrême dans lequel l’artiste place un simple miroir. Une composition très étonnante puisque ce miroir n’est pas tourné directement vers l’observateur mais lui présente une portion nouvelle du paysage. Cet ajout vient augmenter le champ de la photographie, dans un jeu de contrastes et de fondus.

(suite…)