The Dipped Painting Project, une superbe démarche artistique d’Oliver Jeffers

Il n’y a pas que Banksy qui détruit ses œuvres, avec son projet initié en 2012, l’artiste Oliver Jeffers nous interroge sur notre perception du souvenir. The Dipped Painting Project consiste en une série de performances qui amènent l’artiste installé à Brooklyn à réaliser des portraits, puis à les plonger dans des bacs de peinture pour les masquer (et donc les détruire) en partie.

L’idée de cette démarche artistique vise à nous interroger sur ce qu’est la toile dans sa totalité. L’artiste assure que chacune des toiles qu’il réalise est totalement finalisée avant qu’il ne la détruise en partie. Le spectateur est alors amené a imaginer ce qu’était le portrait dans son intégralité, sans aucune possibilité d’avoir une véritable réponse. En effet, à part quelques vidéos présentant l’artiste plongeant ses toiles dans la peinture, il ne reste aucune trace de l’œuvre avant qu’elle ne soit immergée dans le bac. En fin de compte, la peinture n’existe que dans la mémoire ou le témoignage des rares qui ont pu observer la pièce originale et non obstruée.

Pour découvrir plus d’œuvres d’Oliver Jeffers, visitez son site internet.

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s