Anarchie et liberté : Joe Pettet-Smith photographie un festival post-apocalyptique

Après avoir suivi sa formation de photographe à l’université de Brighton, Joe Pettet-Smith s’est installé à Londres. Récemment, il s’est rendu dans le désert de Californie du Sud pour poser son objectif sur les participants du Wasteland Weekend, un festival post-apocalyptique aux allures de Mad Max. Ses clichés sont regroupés dans la remarquable série photographique  » Anarchy Tamed «  que nous vous présentons ajourd’hui.

Chaque année, 4000 passionnés du monde entier se rassemblent dans la chaleur et la poussière du désert de Mojave pour recréer l’univers de Mad Max imaginé par George Miller. Wasteland Weekend est le plus grand festival post-apocalyptique du monde. Il donne aux participants la chance de vivre une apocalypse imaginée, tout en s’habillant comme les différents personnages des films. Dans un contexte plus large, Le photographe Joe Pettet-Smith estime que la popularité croissante du festival en dit long sur nos inquiétudes collectives face à un avenir incertain.

Photographies : © Joe Pettet-Smith

Pour découvrir plus de photographies de Joe Pettet-Smith, visitez son site.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s