De sublimes portraits en contre-jour pour dénoncer le travail des enfants

Le jeune photographe Jeremy Snell vient de réaliser une mission pour l’organisation à but non lucratif International Justice Mission. Sur les bords du lac Volta, au Ghana le photographe a documenté la traite des mineurs, forcés à travailler sur les eaux. Cette série de clichés intitulée Boys of Volta, misent sur le contre-jour pour livrer des portraits sensibles et très bien réalisés qui mêlent émotions et techniques photographiques bien maîtrisées.

Découvrez une large sélection de photographies et plus d’informations sur la série Boys of Volta de Jeremy Snell sur le site formations photographe.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s