La Fête du graphisme – édition 2016

La fête du graphisme 2016Pour sa troisième édition, qui se tiendra à Paris du 6 janvier au 16 février 2016, la Fête du Graphisme multiplie les invitations aux grands noms du design graphique français et international autour d’expositions, de projections, de conférences, de workshops avec le partenariat des écoles d’art graphique et de l’association MakeSense. Depuis sa création, la Fête du graphisme a souhaité faire de Paris l’une des capitales internationales du graphisme dans le monde. En 2014, le comité d’organisation et le comité artistique ont initié et conçu la première manifestation parisienne d’envergure internationale entièrement dédiée à la promotion des arts graphiques sous toutes leurs formes : la Fête du graphisme.

Amar Luchar Vivir, Onaire. Colectivo gráfico, sérigraphie 2 couleurs, 70x100 cm, 2009. © Onaire

Amar Luchar Vivir, Onaire. Colectivo gráfico, sérigraphie 2 couleurs, 70×100 cm, 2009.
© Onaire

Placée sous le parrainage de la Mairie de Paris et avec JCDecaux, partenaire fondateur de la Fête du graphisme, réalisée grâce et avec ses partenaires, cet évènement s’est inscrit d’emblée dans le paysage national et international des rendez-vous de la création, de l’échange et du partage.

En deux éditions, des centaines de graphistes internationaux ont adhéré au projet en soulignant l’importance de présenter leurs créations à Paris. Le grand public est venu en nombre admirer les créations les plus diverses sur plus de 1.600 faces d’abribus JCDecaux dans toute la ville, sur les Champs-Élysées, dans les lieux d’expositions (25.000 visiteurs par an), lors de projections ou de débats.

Les plus grands graphistes sont venus du monde entier pour rencontrer le public ou faire travailler près de 350 étudiants lors d’une semaine de workshops. À la manière de grandes capitales mondiales comme Londres, New York ou Tokyo, Paris s’est imposée, à l’occasion de la Fête du graphisme, comme une nouvelle plate-forme de rayonnement de la discipline artistique en France. Forte du succès de ses deux premières éditions qui se sont déroulées en janvier et février 2014 et 2015, la Fête du graphisme 2016 se déroule à nouveau cette année en janvier et février, dans de grands lieux culturels parisiens et dans toute la ville.

Jan Bajtlik, « O », lettre de la série d’affiches de promotion de la lecture « Be a man, read! », réalisée pour le diplôme du cours de Lech Majewski à l’Académie des beaux-arts de Varsovie, 140x100 cm, 2013. © Jan Bajtlik, Pologne

Jan Bajtlik, « O », lettre de la série d’affiches de promotion de la lecture « Be a man, read! », réalisée pour le diplôme du cours de Lech Majewski à l’Académie des beaux-arts de Varsovie, 140×100 cm, 2013. © Jan Bajtlik, Pologne

Des Instituts culturels étrangers (Institut Suédois, centre culturel suisse, institut polonais,..) ont souhaité s’associer et participer à la Fête du graphisme. À cette occasion, la Ville de Paris a adressé une commande à 40 graphistes internationaux pour concevoir une affiche ayant pour thème « Célébrer la ville ». Les 40 affiches seront présentées dans l’espace public parisien pendant la Fête du graphisme et intégreront les collections du FMAC (le Fonds Municipal d’Art Contemporain) à l’issue de la manifestation.

La Fête du graphisme a souhaité transformer la Cité internationale des arts en une vaste plateforme pour présenter quatre expositions en y associant lieux et moments de rencontre : Graphisme des antipodes.
Un portrait de deux capitales, Stockholm et Buenos Aires, présenté à travers des oeuvres graphiques déclinées sur différents supports.
Utopies et réalités #2. Les intrépides
Une exposition qui met en lumière la vitalité graphique d’auteurs originaires des Pays-Bas, d’Allemagne, de Pologne et de Russie.
Graphisme, rock et cinéma.
Une sélection de supports aussi divers que les affiches, pochettes de vinyles, magazines etc. retrace la représentation graphique du cinéma inspiré par le rock.
Dans le Jardin des arts, en bordure de nos bâtiments, sera présentée l’exposition Alliances françaises. « Rendez-vous à… », réalisée en coproduction avec la Fondation Alliance française.
La Cité internationale des arts accueille également plusieurs rencontres et conférences autour du graphisme numérique ou encore du droit d’auteur. Un nombre important d’Instituts Culturels étrangers et d’Ambassades, avec lesquels la Cité des arts nourrit des relations étroites, s’y associent dorénavant.

Le Fête du graphisme se tiendra dans divers lieux parisiens jusqu’au 16 février 2016. Retrouvez le programme complet ici.

Studio Boot, affiche d’astrologie chinoise pour l’année du singe, projet personnel, direction artistique et réalisation graphique. Edwin Vollebergh, 2004. © Studio Boot, Pays-Bas

Studio Boot, affiche d’astrologie chinoise pour l’année du singe, projet personnel, direction artistique et réalisation graphique.
Edwin Vollebergh, 2004. © Studio Boot, Pays-Bas

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s