270 ans avant le premier nuancier Pantone, un artiste répertoria toutes les couleurs dans un ouvrage de 800 pages!

En 1692, un artiste néerlandais connu sous le nom de A. Boogert s’est fixé l’objectif de rédiger un ouvrage à propos des mélanges de peinture à l’eau. Si l’objectif principal était de guider le peintre de l’époque vers l’obtention d’une teinte spécifique via mélange, l’artiste s’est aussi penché sur la dilution de ces teintes en y ajoutant de l’eau. Si, sur le principe, cet ouvrage n’a rien de révolutionnaire, c’est sa date de réalisation et le nombre de couleurs proposées qui laisse rêveur.

Plus de 800 pages manuscrites et peintes à la main par l’artiste composent cet ouvrage hors du commun. L’historien médiéval Erik Kwakkel qui a traduit l’introduction de l’ouvrage estime qu’il s’agit très probablement du premier nuancier jamais créé. Son équivalent actuel, le nuancier Pantone n’a connu sa première version qu’en 1963.

 

Cette pièce d’histoire est actuellement conservée à la Bibliothèque Méjanes d’Aix-en-Provence.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s