Le sort des maisons iraniennes abandonnées, une série photographique de Gohar Dashti

Gohar Dashti a reçu sa maîtrise en photographie de l’Université des Beaux-Arts de Téhéran en 2005. Après avoir étudié la photographie en Iran, elle a passé ces dernières années à combiner la photographie avec des questions sociales, notamment par rapport à l’histoire et à la culture. Ayant grandi dans un pays en conflit, elle livre avec la série «Home», sa vision d’un chez-soi ravagé par la guerre et dans lequel la nature reprend peu à peu ses droits.

Une approche sensible et poétique, où la photographie se fait connexion entre l’intime et l’universel, la politique et le fantasmé. Toutes les maisons abandonnées de la série se trouvent en Iran, et ont été abandonnées par leurs occupants pour des raisons politiques et sociales. Sans confort, sans vie humaine, totalement dépouillées de ce qui fait le sens de la maison, ces espaces nostalgiques sont envahis par la végétation qui y reprend ses droits. Bien que ces résultats semblent de prime abord naturels, il se trouve que la photographe a méticuleusement mis en scène certain éléments. Malgré tout, il ressort des clichés une telle force évocatrice et un message si puissant, que le spectateur est contraint de s’interroger sur la place de l’homme dans le monde naturel.

Pour en savoir plus sur Gohar Dashti et découvrir son travail, visitez son site web.

Source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s