Affiche

Une série d’affiches pour la « Melbourne Dance Company », par Josip Kelava

Membre de l’agence Clemenger BBDO, le graphiste Josip Kelava a imaginé l’identité visuelle et d’une série d’affiches pour le lancement de la saison 2012 de la « Melbourne Dance Company ». Un très beau travail graphique, qui mêle des caractères typographiques géométriques et « enrichis » à des photographiques présentant les mouvements d’une danseuse. (suite…)

Publicités

Michel Bouvet, graphiste spécialiste de l’affiche, va être exposé au musée départemental de l’Abbaye de Saint-Riquier

Graphiste français renommé, grand spécialiste de l’affiche, Michel Bouvet, verra son magnifique et onirique travail exposé au musée départemental de l’Abbaye de Saint-Riquier, dans la Baie de Somme, 25 juin au 16 octobre 2011. (suite…)

“Michal Batory, artisan de l’affiche”

Jusqu’au 30 avril prochain, le graphiste Michal Batory expose ses créations au Musée des Arts Décoratifs. L’occasion de découvrir une sélection d’une centaine d’affiches, caractéristique du travail de ce designer œuvrant principalement dans le domaine culturel (théâtre, danse, littérature, musique…). L’occasion, aussi, de pénétrer son univers poétique, teinté de surréalisme, faisant la part belle aux photomontages, à l’émotion et à l’étonnement. Tour d’horizon de quelques projets, racontés par leur auteur. (suite…)

Les visuels de saison pour la manifestation “Orchestres en fête”, par l’agence Fake

Nous avons déjà évoqué le travail de l’agence agence Fake. Voici un autre de ses projets: la conception des supports de communication pour la manifestation “Orchestres en fête”, qui se déroule tous les ans au mois de novembre, et qui propose durant 9 jours de découvrir partout en France divers orchestres permanents, côté scène et côté coulisses. (suite…)

La communication de l’exposition “Lénine, Staline et la musique” par l’agence wa75

Réalisée par l’agence wa75, la communication de l’exposition “Lénine, Staline et la musique” (présentée en ce moment, et jusqu’en janvier prochain, par la Cité de la musique à Paris) associe habilement une relecture de codes esthétiques constructiviste (formes géométriques, peu de couleurs mais franches) à un jeu sur les titres et leur typographie. (suite…)